‘Température moyenne globale’ pour décembre 2018

Le site SCE met chaque mois la mise au point ou ‘update’ de la ‘température moyenne globale’ établie officiellement à partir des données satellitaires UAH. Les données de base et des informations complémentaires sont accessibles sur le site de Roy W. Spencer.

L’année 2018 a été la  6ème plus chaude (température moyenne globale :  +0,23°C) depuis 1979. L’évolution de la température reste de +0,13°C/décade de janvier 1979 à décembre 2018, soit 0,01°C/an.

L’écart de température pour décembre 2018 est de 0,25°C, soit un écart un peu moins élevé que celui de novembre 2018 (-0,03°C). La courbe est descendante par rapport aux dernières années (cf. graphique).

 

(Visited 327 times, 1 visits today)

3 réflexions au sujet de « ‘Température moyenne globale’ pour décembre 2018 »

    1. Pensez à qui profite le crime :

      – le GIEC ce sont des scientifiques pilotés par des gouvernements. Et quand on mélange science et politique on obtient de la politique. Le climategate et l’affaire de la courbe en crosse de hockey ont démontré que les rapports du GIEC sont manipulés. Les rapports du GIEC sont complètement biaisés. Ce n’est pas de la science.

      – Les climatologues ont besoin de faire peur pour pouvoir obtenir des crédits de recherche. On ne peut donc pas leur faire confiance non plus. Ils exagèrent.

      Faites donc confiance aux scientifiques non climatologues (ceux qui s’expriment sur ce site), et aux scientifiques retraités qui n’ont plus besoin de crédits de recherche. Particulièrement aux chimistes aux physiciens qui connaissent bien mieux les lois fondamentales qui régissent l’univers que les climatologues qui utilisent la physico-chimie sans la comprendre… Les climatologues utilisent les lois que les physiciens et les chimistes ont élaboré. Mais sans les comprendre… Un bel exemple : l’emploi de la loi de Stefan-Boltzmann. Il n’y a que les climatologues qui considèrent l’atmosphère comme un corps noir… Jamais ils n’admettront que ce n’est pas possible. Pour eux, ce serait un suicide scientifique.

    2. Prenez votre calculette et vous serez fixé !
      Si on considère qu’entre 2020 et 2100, on peut avoir 3 degrés , cela fait : 3/80=0,0375
      Comme la France est responsable de 0,9% de ce réchauffement (GIEC) 0,0375*0,9%=0,00033
      Soit 3,3 dix millième de degre par an !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *