Nouvel article dans la rubrique ‘Opinions’

Le GIEC ONUsien va t-il atteindre son « CLIMAX » ?
(par son 6e rapport partiel et partial, du 28 février 2022) 

par Emmanuel Simon, citoyen lucide, sur un paquebot UE qui tangue

L’avenir de nos vies n’est-il imaginable que sous des formes cataclysmiques ? Ça nous le donne à croire, lorsqu’on observe la doxa climatique qui affecterait ‘négativement’ l’espace terrestre et les espèces vivantes ! 

La « gouvernance par le peur » existe, de tous temps et en divers lieux. A son opposé, sommes-nous autorisés à penser autrement, comme le fit Michel Serres (et bien d’autres sages) ? 

Qui sont les ‘autorités’ dont les allégations péremptoires nous infligent cette vision pessimiste du monde et de son devenir ? Elles sont clairement politiques, affairistes et certaines même classées ‘scientifiques’. Leur leitmotiv s’appuie sur des « résultats de modèles », d’une logique peut-être contestable, puis sur la nécessité d’immédiateté d’action ! Plutôt que leurs ‘certitudes’, où reste chez ces gens-là le doute, cette clé de toute connaissance et la science qui doit en rester empreinte.

Après d’autres essais scientifiques, cet article d’OPINION trace des réalités. J’y dénonce nombre de dires publics qui affectent aujourd’hui le moral et/ou le mental de populations vulnérables, jusqu’à même handicaper le statut de chercheurs, sous des pressions sociales et professionnelles !

Face aux faits et à l’heuristique, quand pourrait-on espérer une prise de conscience collective parmi nos dirigeants et nos concitoyens, un sursaut de probité intellectuelle, afin d’inverser les vues pessimistes ambiantes ? Examinons-en donc les traits plus en détails… 

Pour l’article complet, voir ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.