La beauté est dans l’œil de celui qui regarde

par J.C. Maurin, Professeur agrégé de physique

« Assurons-nous bien du fait avant que de nous inquiéter de la cause » (Bernard de Fontenelle, Histoire des oracles 1687)

Une science mal assurée, un milliardaire américain comme héraut de la cause, des médias unanimes, des observations biaisées, éparses, qui ne démontrent pas grand-chose : il faut raconter aux lecteurs de SCE cet épisode instructif de l’histoire des sciences.    

Continuer la lecture de La beauté est dans l’œil de celui qui regarde

L’utopie hydrogène

par Samuel Furfari
Professeur à l’Université Libre de Bruxelles

L’hydrogène plaît, captive, fascine, depuis au moins 1923, quand un scientifique britannique y voyait la solution à une pénurie future du charbon. Il imaginait déjà de produire de l’électricité grâce à des éoliennes et, par électrolyse de l’eau, produire la précieuse molécule comme carburant.

On y a vu aussi un moyen de palier aux besoins énergétiques pendant les crises pétrolières et pour en éviter d’autres. Puis la lutte contre le changement climatique a permis à l’idée de revenir à la surface.

Continuer la lecture de L’utopie hydrogène

‘Température moyenne globale’ pour de septembre 2020

Le site SCE met chaque mois la mise au point ou ‘update’ de la ‘température moyenne globale’ établie officiellement à partir des données satellitaires UAH. Les données de base et des informations complémentaires sont accessibles sur le site de Roy W. Spencer.

L’écart de température pour de septembre 2020 est de +0,14°C par rapport au mois d’août 2020. L’évolution de la température est de +0,14°C/décade depuis janvier 1979, soit 0,01°C/an.

Continuer la lecture de ‘Température moyenne globale’ pour de septembre 2020

Etendue de la glace arctique : actualisation septembre 2020

Le DMI (Danish Meteorological Institute) publie régulièrement l’évolution temporelle, mois par mois, de l’étendue de la glace de l’Arctique. Le site SCE met en ligne les ‘updates’ concernant cette évolution depuis l’update de septembre 2018.

L’étendue de la glace arctique du mois de septembre 2020 est la plus faible pour les mois de septembre depuis 2012.

Continuer la lecture de Etendue de la glace arctique : actualisation septembre 2020

La grande illusion du Pacte Énergétique Belge

Eoliennes et panneaux photovoltaïques sur le réseau électrique 

Prof. dr. Pierre L. Kunsch, physicien et économiste de l’énergie
Professeur honoraire de l’Université Libre de Bruxelles – Invited Professor Vrije Universiteit Brussel ; senior economist retraité de ondraf/niras (organisme public Belge de gestion des déchets radioactifs et des matières fissiles enrichies)

Contenu et objectif de la note

Cette note présente sept constats basés sur des réalités physiques irréfutables, prouvant que l’éolien et le solaire électrique sont non seulement inutiles, mais aussi nuisibles pour la production sur le réseau électrique Belge. Les sources renouvelables intermittentes du soleil et du vent ne peuvent en aucun cas répondre aux attentes exprimées par le Pacte Énergétique Belge d’une transition électrique aux objectifs ambitieux bas carbone, tout en sortant du nucléaire.

Continuer la lecture de La grande illusion du Pacte Énergétique Belge

SCE-info: Jean-Pascal van Ypersele sait-il lire ?

paru dans B-MAG, Drieu Godefridi, 22.09.2020

Lors d’un débat sur le mode exquis, affable et équilibré « Tous contre le Pr. Samuel Furfari » sur RTL le dimanche 20 septembre 2020, le charmant Jean-Pascal van Ypersele, candidat malheureux à la présidence du GIEC, a contesté que le GIEC avait reconnu, dans son troisième rapport, l’impossibilité de prévoir le climat à long terme.

Poursuivant le débat sur Twitter — technique typique de ceux qui ont perdu l’argument en direct — le charmant van Ypersele émet juste après le débat télévisé ces deux tweets :

Continuer la lecture de SCE-info: Jean-Pascal van Ypersele sait-il lire ?

La transition électrique européenne, une chimère?

par Jean-Pierre Schaeken Willemaers
Institut Thomas More, Président, Pôle Energie, Climat, Environnement
paru dans Trends tendances (ici)

Commençons par rappeler que la théorie du réchauffement climatique dû, selon le GIEC, aux émissions de GES (Gaz à Effet de Serre) d’origine anthropique, est  la base même de la politique énergétique européenne et, en particulier, de la transition  électrique.

Continuer la lecture de La transition électrique européenne, une chimère?

Que nous apprend l’Optimum Climatique Romain?

par Prof. Dr Alain Préat, Université Libre de Bruxelles

1/ Introduction


SCE a plusieurs fois rapporté que la période actuelle de réchauffement n’est pas exceptionnelle, qu’elle fait partie de cycles décennaux à pluriséculaires de refroidissement et réchauffement qui ont lieu dans des fourchettes de température fort modestes, de l’ordre de 0,15°C par 10 ans. SCE a aussi montré que le CO2 tant incriminé dans ces changements, et surtout l’actuel, n’avait pas de raison d’être, ce gaz venant après l’augmentation de température. Le ‘bouton CO2 ‘ à même d’expliquer ou de ‘justifier’ le battage médiatique quasi-quotidien est donc à ‘la remorque’ de la température et, l’hypothèse de l’effet de serre reste avant tout une hypothèse (exemple ici).

Continuer la lecture de Que nous apprend l’Optimum Climatique Romain?

Etendue de la glace arctique : actualisation août 2020

Le DMI (Danish Meteorological Institute) publie régulièrement l’évolution temporelle, mois par mois, de l’étendue de la glace de l’Arctique. Le site SCE met en ligne les ‘updates’ concernant cette évolution depuis l’update de septembre 2018.

L’étendue de la glace arctique du mois d’août 2020 est la plus faible pour les mois d’août depuis 2013 et très proche de son étendue d’août 2019.

Continuer la lecture de Etendue de la glace arctique : actualisation août 2020

‘Température moyenne globale’ pour août 2020

Le site SCE met chaque mois la mise au point ou ‘update’ de la ‘température moyenne globale’ établie officiellement à partir des données satellitaires UAH. Les données de base et des informations complémentaires sont accessibles sur le site de Roy W. Spencer.

L’écart de température pour août 2020 est de -0,01°C par rapport au mois de juillet 2020. L’évolution de la température est de +0,14°C/décade depuis janvier 1979, soit 0,01°C/an.

Continuer la lecture de ‘Température moyenne globale’ pour août 2020

Le 20ème siècle a été anormalement chaud mais le 21ème siècle revient à la normale (1/2)

par J. Van Vliet, article d’opinion
Master in Engineering and Master in Sciences
Retired

Introduction

Suite à la prise de conscience à la fin du 20ème siècle d’une hausse inhabituelle des températures terrestres, des chercheurs américains ont développé une théorie du réchauffement global basé sur l’effet de serre dû au CO2 [1], en soulignant la responsabilité possible de l’homme dans le réchauffement observé: la poursuite des émissions de CO2 conduirait à une éventuelle catastrophe planétaire. Ces  chercheurs ont présenté leur théorie au Congrès américain [2] et aux médias. Le monde politique international a réagi rapidement à cet alarmisme [3] en permettant à Assemblée Générale de l’ONU de décembre 1988 d’approuver la mise en place du GIEC [4]. 

Continuer la lecture de Le 20ème siècle a été anormalement chaud mais le 21ème siècle revient à la normale (1/2)

SCE-info : La Belgique se prépare à sa première vague de chaleur de l’été

Recommandations d’utilisation raisonnée de l’eau, plans “canicules”, conseils à la population… la Belgique s’apprête à traverser sa première vague de chaleur de l’été. Si le mercure restera de justesse sous la barre des 30°C ce mercredi [5 août], il la franchira par contre allègrement les jours suivants et ce, probablement, jusqu’en début de semaine prochaine. 

Dans cette dépêche (Belga), on reconnaît aussi que les années les plus chaudes furent 1947 et 1901, c’est-à-dire bien avant l’accélération de l’économie mondiale. En 1636, selon Emmanuel Le Roy-Ladurie, il y eut 80 jours de canicule.

Continuer la lecture de SCE-info : La Belgique se prépare à sa première vague de chaleur de l’été

‘Température moyenne globale’ pour juillet 2020

Le site SCE met chaque mois la mise au point ou ‘update’ de la ‘température moyenne globale’ établie officiellement à partir des données satellitaires UAH. Les données de base et des informations complémentaires sont accessibles sur le site de Roy W. Spencer.

L’écart de température pour juillet 2020 est de +0,01°C par rapport au mois juin 2020 . L’évolution de la température est de +0,14°C/décade depuis janvier 1979, soit 0,01°C/an.

Continuer la lecture de ‘Température moyenne globale’ pour juillet 2020

Etendue de la glace arctique : actualisation juillet 2020

Le DMI (Danish Meteorological Institute) publie régulièrement l’évolution temporelle, mois par mois, de l’étendue de la glace de l’Arctique. Le site SCE met en ligne les ‘updates’ concernant cette évolution depuis l’update de septembre 2018.

L’étendue de la glace arctique de juillet 2020 est la plus faible pour les mois de juillet depuis son enregistrement en 1980.

Continuer la lecture de Etendue de la glace arctique : actualisation juillet 2020

Qu’est-ce qui influence le plus la température en Belgique?

par Prof. Dr. Jean N

Plusieurs paramètres peuvent influencer la température moyenne de nos contrées et rien ne justifie le rôle majeur attribué au CO2. Parmi ces paramètres nous trouvons l’OAM (l’Oscillation Atlantique Multidécennale), l’ONA (l’Oscillation Nord Atlantique) et le cycle solaire. Le but de cet article est de discuter l’importance de ces trois paramètres et de montrer à quel moment de l’année ils entrent en action en Belgique. Pour cela une publication récente (Lüdecke et al. 2020) sera présentée. Mais avant toutes choses, analysons les températures mesurées à la station d’Uccle (Bruxelles, Belgique).

Continuer la lecture de Qu’est-ce qui influence le plus la température en Belgique?

Plaidoyer pour une transition électrique réaliste après la crise du Covid-19

par A. Berger[1], S. Furfari[2], P. Kunsch[2], Ch. Leclercq-Willain[2], E. Mund[1], J. Marlot[3] et G. Van Goethem[3]

[1] Professeur UCL
[2] Professeur ULB
[3] Ingénieur, membre de l’ Association 100TWh et de weCARE

Notre lettre ouverte plaide pour l’impérieuse nécessité de préserver et de continuer à développer la production d’électricité nucléaire qui s’avère être la source d’énergie la plus adéquate et la plus durable pour assurer le succès de la Transition Électrique en Belgique. Il s’agit pour le bien-être de nos populations et de nos entreprises d’accompagner la sortie de crise Covid-19 et de regarder au-delà de 2023 – date prévue de l’arrêt des premiers réacteurs nucléaires – en respectant les trois critères de toute politique énergétique moderne : sécurité d’approvisionnement ; prix abordables et stables pour tous ; décarbonation de l’économie.

La transition électrique sous influence. La leçon de quatre pays européens

par Jean-Pierre Schaeken Willemaers
Institut Thomas More, Président, Pôle Energie, Climat, Environnement

La dissémination instantanée de l’information via les réseaux sociaux crée des récits anxiogènes et des présentations orientées de faits. Ceux-ci imposent une perception de la réalité conforme à l’idéologie des auteurs de ces récits. Ce carcan où la raison s’efface devant l’hyperémotivité tient dans ses rets le monde de l’énergie, particulièrement en Europe occidentale.

Etendue de la glace arctique : actualisation juin 2020

Le DMI (Danish Meteorological Institute) publie régulièrement l’évolution temporelle, mois par mois, de l’étendue de la glace de l’Arctique. Le site SCE met en ligne les ‘updates’ concernant cette évolution depuis l’update de septembre 2018.

L’étendue de la glace arctique de juin 2020 est légèrement supérieure à celle du mois de juin de l’année passée.

‘Température moyenne globale’ pour juin 2020

Le site SCE met chaque mois la mise au point ou ‘update’ de la ‘température moyenne globale’ établie officiellement à partir des données satellitaires UAH. Les données de base et des informations complémentaires sont accessibles sur le site de Roy W. Spencer.

L’écart de température pour juin 2020 est de – 0,11°C par rapport au mois de mai 2020 . L’évolution de la température est de +0,14°C/décade depuis janvier 1979, soit 0,01°C/an.

Les nuages ont plus d’effets que vous ne le pensez

par Prof. Dr. Jean N.

Le 22 janvier 2020 paraissait dans Scientific Reports, une revue du groupe Nature, un article en libre accès concernant le climat (Delgado-Bonal et al. 2020)[1]. Cet article vaut le détour et le but est de vous le présenter brièvement ici. Les 4 auteurs de l’article travaillent aux USA pour la NASA (NASA Goddard Space Flight Center). En employant des méthodes d’analyses assez sophistiquées, et sans faire intervenir le taux de CO2 atmosphérique, les auteurs démontrent que sur les 40 dernières années la quantité de radiations de courte longueur d’onde (SW) arrivant sur le sol de notre planète (donc en provenance du soleil) aurait varié de manière conséquente en raison d’un changement significatif de la quantité de nuages. Les résultats obtenus suggèrent donc que le léger réchauffement global observé depuis 40 ans (pour rappel, moins de 0,5°C) ne serait pas causé par une variation du taux de CO2 mais simplement par l’évolution de la couverture nuageuse! Comme nous vous l’avions montré à plusieurs reprises sur SCE (par exemple ici, ici, ici et ici) le CO2 n’a probablement aucun rôle dans le réchauffement global constaté actuellement. Les résultats de Delgado-Bonal et al. 2020 soutiennent donc nos conclusions.

Continuer la lecture de Les nuages ont plus d’effets que vous ne le pensez

Les Contradictions de la Politique Climatique du Québec

Contribution de Michelle Stirling, Communication Manager, Friends of Science Society, Summarizing a Report by Robert Lyman,
Ottawa energy policy consultant.

La situation actuelle (résumé)


Si le Québec était un pays, il aurait la septième plus faible production d’émission d’équivalent dioxyde de carbone (CO2e) de l’OCDE. Il produit 10,0 tonnes de CO2e par an, comparable au Danemark et à la Norvège, et légèrement en dessous de l’Ontario (12,4 tonnes de CO2e) mais seulement la moitié des États-Unis (21 tonnes de CO2e). L’une des principales raisons à cela est que le Québec dispose d’un approvisionnement abondant en hydroélectricité relativement bon marché, provenant du Québec et du Labrador.

Continuer la lecture de Les Contradictions de la Politique Climatique du Québec

Plaidoyer pour le redressement du nucléaire aux USA

par Ernest  Mund,  Professeur  émérite  Université  Catholique et Louvain,
Directeur de recherches  honoraire du FNRS

Le ministère américain de l’énergie (US-DOE), vient de publier un rapport [1] sur le déclin du nucléaire aux Etats-Unis et les raisons d’y mettre fin. Le nucléaire américain est en mauvaise santé pour différentes raisons parmi lesquelles des raisons financières. Elles sont toutefois loin d’être les seules.

Continuer la lecture de Plaidoyer pour le redressement du nucléaire aux USA

Etendue de la glace arctique : actualisation mai 2020

Le DMI (Danish Meteorological Institute) publie régulièrement l’évolution temporelle, mois par mois, de l’étendue de la glace de l’Arctique. Le site SCE met en ligne les ‘updates’ concernant cette évolution depuis l’update de septembre 2018.

L’étendue de la glace arctique de mai 2020 est plus élevée que celle des mois de mai des deux dernières années.

Continuer la lecture de Etendue de la glace arctique : actualisation mai 2020

‘Température moyenne globale’ pour mai 2020

Le site SCE met chaque mois la mise au point ou ‘update’ de la ‘température moyenne globale’ établie officiellement à partir des données satellitaires UAH. Les données de base et des informations complémentaires sont accessibles sur le site de Roy W. Spencer.

L’écart de température pour mai 2020 est de + 0,16°C par rapport au mois d’avril 2020. L’évolution de la température est de +0,14°C/décade depuis janvier 1979, soit 0,01°C/an.

Continuer la lecture de ‘Température moyenne globale’ pour mai 2020

Arctique géologique 2/2


Dr Brigitte Van Vliet-Lanoë, Directeur de recherche CNRS, émérite
et par Prof. Dr Alain Préat, Université Libre de Bruxelles

Cet article fait suite aux trois récents articles publiés par le Prof. Maurin sur SCE (1/32/3,  3/3), et prolonge  celui  de l’évolution géologique de la plaque Antarctica (1/2 et 2/2), publié récemment par SCE. Il fait également suite à l’Arctique géologique, première partie 1/2 (SCE, ici) . Dans son introduction ce dernier article a rappelé l’importance que revêtent les glaces au niveau médiatique et a fourni une synthèse de l’ensemble des glaciations qui ont affecté notre planète depuis près de 3 milliards d’années (3 Ga) (Figure 1 pour l’échelle géologique, partie 1/2).

Continuer la lecture de Arctique géologique 2/2

Arctique géologique 1/2

par Prof. Dr Alain Préat, Université Libre de Bruxelles
et Dr Brigitte Van Vliet-Lanoë, Directeur de recherche CNRS, émérite

Cet article fait suite aux trois récents articles publiés par le Prof. Maurin sur SCE (1/32/3,  3/3), et prolonge  celui  de l’évolution géologique de la plaque Antarctica (1/2 et 2/2), publié récemment par SCE. Dans son introduction ce dernier article a rappelé l’importance que revêtent les glaces au niveau médiatique et a fourni une synthèse de l’ensemble des glaciations qui ont affecté notre planète depuis près de 3 milliards d’années (3 Ga) (Figure 1 pour l’échelle géologique).

Continuer la lecture de Arctique géologique 1/2

Le GIEC, l’hypothèse du CO2 et le Soleil (2/2)

par Roland Van den Broek, ingénieur

Pour la partie 1/2 de l’article cliquez ici.

5. Le climategate

Et puis, il y a eu le Climategate (2009) : plus de 1000 mails entre les climatologues du GIEC et des membres du CRU (Climate Research Unit de l’Université de East-Anglia) ont été publiés. Le CRU gère avec le Hadley Centre la plus longue série globale de relevés de températures. Ces mails ont révélé des manipulations de données pour renforcer la tendance à la hausse des températures, l’existence de listes d’exclusion de scientifiques réfractaires aux thèses du GIEC et des mises sous pression des éditeurs pour les empêcher de publier les articles qui ne vont pas dans le bon sens. Ceci aurait dû faire perdre définitivement tout crédit aux GIEC, mais les médias ont fait preuve d’une étrange mansuétude et aujourd’hui plus personne ne parle de cet énorme scandale.

Continuer la lecture de Le GIEC, l’hypothèse du CO2 et le Soleil (2/2)

Le GIEC, l’hypothèse du CO2 et le Soleil (1/2)

par Roland Van den Broek, ingénieur

1. Avant-propos

Je suis ingénieur civil à la retraite sans aucune formation en climatologie. Il y a quelques mois, j’ai commencé à m’intéresser au changement climatique. Auparavant, si on m’avait demandé si le CO2 était la principale cause du réchauffement climatique, j’aurais répondu oui sans hésitation, sans vraiment savoir pourquoi. Les médias n’arrêtent pas de véhiculer ce message. Je ne me rappelle pas avoir entendu le contraire auparavant. Aujourd’hui, je répondrais non sans la moindre hésitation, et je sais pourquoi.

Continuer la lecture de Le GIEC, l’hypothèse du CO2 et le Soleil (1/2)

Qui peut encore se passer de la 5G ?

par Jean-Pierre Schaeken Willemaers
Institut Thomas More, Président, Pôle Energie, Climat, Environnement
Paru dans European Scientist

Les technologies numériques affectent notre manière de vivre, de travailler, de voyager et de jouer. Elles sont déjà  largement utilisées dans les secteurs de la production, de la transmission et de la distribution d’électricité, de la production manufacturière, du transport, de la domotique et de la transformation additive (additive manufacturing) telle que l’impression 3D, pour ne citer que quelques exemples. Continuer la lecture de Qui peut encore se passer de la 5G ?

Etendue de la glace arctique : actualisation avril 2020

Le DMI (Danish Meteorological Institute) publie régulièrement l’évolution temporelle, mois par mois, de l’étendue de la glace de l’Arctique. Le site SCE met en ligne les ‘updates’ concernant cette évolution depuis l’update de septembre 2018.

L’étendue de la glace arctique d’avril 2020 est plus élevée que celle du mois de mars 2019). Continuer la lecture de Etendue de la glace arctique : actualisation avril 2020

‘Température moyenne globale’ pour avril 2020

Le site SCE met chaque mois la mise au point ou ‘update’ de la ‘température moyenne globale’ établie officiellement à partir des données satellitaires UAH. Les données de base et des informations complémentaires sont accessibles sur le site de Roy W. Spencer.

L’écart de température pour avril 2020 est de – 0,10°C par rapport au mois de mars 2020. L’évolution de la température est de +0,14°C/décade depuis janvier 1979, soit 0,01°C/an.

Continuer la lecture de ‘Température moyenne globale’ pour avril 2020

L’Antarctique géologique (1/2)

par Prof. Dr Alain Préat, Université Libre de Bruxelles

Cet article traite de l’évolution géologique de la plaque Antarctica, et fait suite aux trois récents articles publiés dans SCE par le Prof. Maurin sur la cryosphère actuelle (1/3, 2/3,  3/3).

1/ Les glaces fascinent …

Les glaces fascinent depuis longtemps les climatologues qui y voient un monde à part, aujourd’hui elles sont suivies ‘à la loupe’ car elles témoigneraient en tout ou en partie du processus de réchauffement actuel. Elles sont l’objet d’une attention médiatique constante. Pourtant elles furent souvent absentes de la Planète, elles apparurent plusieurs fois et disparurent autant de fois au cours de l’histoire géologique, le plus souvent suivant des modalités différentes à l’échelle temporelle et spatiale. Continuer la lecture de L’Antarctique géologique (1/2)

La relance de l’économie européenne est LA priorité, après la maîtrise du COVID 19

par Jean-Pierre Schaeken Willemaers
Institut Thomas More, Président, Pôle Energie, Climat, Environnement

La crise du Coronavirus a durement affecté l’économie européenne comme, d’ailleurs, celle du monde entier. Le 13 mars 2020, la Commission européenne a déclaré que, à la suite du Covid 19, l’économie de l’UE entrera très probablement en récession et que la reprise dépendra d’une réponse audacieuse de la part des Etats membres [1]. Continuer la lecture de La relance de l’économie européenne est LA priorité, après la maîtrise du COVID 19

Le CO2 c’est la vie et la qualité de vie

par Samuel Furfari
Professeur en géopolitique de l’énergie à l’Université Libre de Bruxelles
Président de la Société Européenne des Ingénieurs et Industriels


Les activistes environnementaux et les médias sont parvenus à introduire dans l’imaginaire collectif l’idée que le CO2 est mauvais, que c’est un polluant, que c’est le symbole du mal. On assiste, presque impuissants, à une manipulation du monde objectif probablement jamais égalée.

Continuer la lecture de Le CO2 c’est la vie et la qualité de vie

Les glaces terrestres, la cryosphère 3/3

Partie 3/3 : La diminution de la cryosphère est-elle démontrée dans l’AR5?

par J.C. Maurin, Professeur agrégé de physique

La contribution de la cryosphère à la hausse du niveau des mers est abordée dans le chapitre 4 du rapport AR5 du GIEC [1]. Les banquises [2] ne figurent pas parmi les contributeurs car leur fonte ne peut affecter les niveaux marins.

Le GIEC est persuadé que la masse de la cryosphère a diminué entre 1992 et 2012. Cette certitude de l’organisme intergouvernemental est fondée sur sa grande confiance dans des modèles gravimétrique/altimétrique et sur des marges d’erreur très optimistes, particulièrement en Antarctique [3] et sur les glaciers [4].

Continuer la lecture de Les glaces terrestres, la cryosphère 3/3

L’avenir alternatif de l’électronucléaire européen

par Jean-Pierre Schaeken Willemaers
Institut Thomas More, Président, Pôle Energie, Climat, Environnement

Article récemment publié dans European Scientist

Tandis que l’Europe occidentale a programmé la sortie partielle ou totale du nucléaire, les pays de l’est de l’Union (Pologne, République tchèque, Hongrie, Roumanie, Bulgarie, entre autres), considèrent la production d’électricité nucléaire comme une solution pour assurer leur développement économique tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre (GES).

La décision de certains pays de l’ouest européen de se désengager partiellement ou totalement du nucléaire dans un avenir proche, est non seulement irrationnelle mais extrêmement onéreuse. Continuer la lecture de L’avenir alternatif de l’électronucléaire européen

Etendue de la glace arctique : actualisation mars 2020

Le DMI (Danish Meteorological Institute) publie régulièrement l’évolution temporelle, mois par mois, de l’étendue de la glace de l’Arctique. Le site SCE met en ligne les ‘updates’ concernant cette évolution depuis l’update de septembre 2018.

L’étendue de la glace arctique de mars 2020 est plus élevée que celle des mois de mars des 5 dernières années (2015 à 2019).

Continuer la lecture de Etendue de la glace arctique : actualisation mars 2020

‘Température moyenne globale’ pour mars 2020

Le site SCE met chaque mois la mise au point ou ‘update’ de la ‘température moyenne globale’ établie officiellement à partir des données satellitaires UAH. Les données de base et des informations complémentaires sont accessibles sur le site de Roy W. Spencer.

L’écart de température pour mars 2020 est de – 0,28°C par rapport au mois de février 2020. L’évolution de la température est de +0,13°C/décade de janvier 1979 à février 2019, soit 0,01°C/an. Continuer la lecture de ‘Température moyenne globale’ pour mars 2020

Les glaces terrestres, la cryosphère (2/3)

Partie 2/3 : Lecture critique du chapitre cryosphère de l’AR5

par J.C. Maurin, Professeur agrégé de physique

Cette deuxième partie de l’article examine la composition du chapitre 4 du 5ème rapport du GIEC (AR5) [1].
Dans ce chapitre, qui concerne les différentes composantes de la cryosphère, les banquises [2] et glaciers [3] sont particulièrement mises en avant par les rédacteurs du GIEC.
A propos de ces 2 composantes mineures (0,65 % du volume de la cryosphère), l’article développe certains éléments d’appréciation que les rédacteurs de l’AR5 n’ont pas mis en exergue. Continuer la lecture de Les glaces terrestres, la cryosphère (2/3)

Les glaces terrestres, la cryosphère (1/3)

Partie 1/3 : Ordres de grandeurs selon l’AR5

par J.C. Maurin, Professeur agrégé de physique

On désigne par cryosphère l’ensemble des glaces terrestres. Son évolution, lors des dernières décennies, est souvent présentée comme préoccupante: il en résulterait une forte hausse des niveaux marins et un changement d’albédo et donc du bilan énergétique de la Terre. Cette première partie de l’article présentera quelques ordres de grandeurs pour les glaces terrestres.
On utilisera principalement les données du chapitre 4 du rapport AR5 WG1 (5th Assessment Report, Working Group 1) qui a été publié en 2013 par l’organisme intergouvernemental GIEC. Continuer la lecture de Les glaces terrestres, la cryosphère (1/3)

SCE-info : La neige n’est pas près de s’arrêter de tomber…

Depuis le début des mesures satellitaires en 1967, la couverture neigeuse de l’hémisphère nord a augmenté en automne et en hiver. Ce phénomène incontestable a par exemple été illustré en graphiques par un laboratoire spécialisé dans les chutes de neige à la Rutgers University aux Etats Unis, le Global Snow Lab, mais également par l’Organisation Météorologique Mondiale.

Continuer la lecture de SCE-info : La neige n’est pas près de s’arrêter de tomber…

Etendue de la glace arctique : actualisation février 2020

Le DMI (Danish Meteorological Institute) publie régulièrement l’évolution temporelle, mois par mois, de l’étendue de la glace de l’Arctique. Le site SCE met en ligne les ‘updates’ concernant cette évolution depuis l’update de septembre 2018.

L’étendue de la glace arctique de février 2020 est plus élevée que celle des mois de février des 6 dernières années (2014 à 2019).

Continuer la lecture de Etendue de la glace arctique : actualisation février 2020

‘Température moyenne globale’ pour février 2020

Le site SCE met chaque mois la mise au point ou ‘update’ de la ‘température moyenne globale’ établie officiellement à partir des données satellitaires UAH. Les données de base et des informations complémentaires sont accessibles sur le site de Roy W. Spencer.

L’écart de température pour février 2020 est de + 0,20°C par rapport au mois de janvier 2020. L’évolution de la température est de +0,13°C/décade de janvier 1979 à février 2019, soit 0,01°C/an.

Continuer la lecture de ‘Température moyenne globale’ pour février 2020

La péninsule Antarctique se porte bien

par Prof. Dr. Paul Berth

Selon un récent article du Guardian, des scientifiques ont mesuré pour la première fois la température de 20,75°C le 9 février 2020 sur l’île Seymour, une île située au large de la péninsule Antarctique. Cette île comporte la station de mesure Marambio où les relevés ont été réalisés. Bien entendu, cette nouvelle a été reprise par les médias, Greta Thunberg en tête. Cependant, en analysant objectivement la situation vous pourrez constater qu’il n’y a pas lieu de s’alarmer.

Continuer la lecture de La péninsule Antarctique se porte bien

RETOUR SUR 2019

par Samuel Furfari, Professeur à l’Université libre de Bruxelles

L’année 2019 aurait été celle de l’hystérie climatique. Les manifestations des jeunes qui ont suivi avec enthousiasme les conseils d’une jeune suédoise ont donné à des politiciens en quête de raison d’être une opportunité pour montrer qu’ils s’occupent de la jeunesse, mais aussi de l’environnement ou plus précisément de « sauver la Planète ».
Qui n’est pas en faveur de la protection de l’environnement ?
Qui n’est pas attentif à la santé ?
L’occasion rêvée pour redonner du sens à la politique était trop belle, d’autant plus qu’il y avait en 2019 l’élection d’un nouveau parlement européen. L’inflation de promesses inconsidérées ne s’est pas fait attendre. Elle a abouti le 11 décembre 2019 à la publication d’une nouvelle stratégie de la Commission européenne appelée « Green Deal » et à son adoption par le Conseil européen le 13 décembre, avec un parlement européen qui en veut encore plus.

Continuer la lecture de RETOUR SUR 2019

L’UE rejette le gaz, le reste du monde l’adopte !

par Jean-Pierre Schaeken Willemaers
Institut Thomas More, Président, Pôle Energie, Climat, Environnement

Alors que la Commission européenne et la majorité des Etats membres ont décidé, dans le cadre de la politique bas carbone, de renoncer aux combustibles fossiles, y compris le gaz, dans les plus brefs délais et au plus tard en 2050, les autres pays dans le monde, à part quelques rares exceptions, se gardent bien de prendre pareils engagements. Ils considèrent, en effet, que ces carburants contribuent à leur prospérité et, pour nombre d’entre eux, à l’amélioration de leur condition de vie.

Continuer la lecture de L’UE rejette le gaz, le reste du monde l’adopte !