SCE-info : 18 navires piégés dans la glace près de la Russie

rapporté par Emmanuel Simon, publié dans
The Moscowtimes (22 novembre 2021) et Marine Insight.
Repris ici dans Dreuz.info.
3 décembre 2021

## La mer Arctique a gelé tôt, piégeant 18 navires dans la glace près de la Russie. ##
Les prédictions du réchauffement climatique ne se réalisent donc pas comme promis.

Le navire océanographique (le Michael Somov) pris dans la glace de la route du Nord, voir ici.
Voir également The MoscowTimes : Russia Scrambles to Escort Ships Stuck in Arctic Shipping Route – Reports et Marine Insight : Russian Nuclear-Powered Icebreaking Vessels To Rescue At Least 18 Stranded Ships.

Des preuves commencent à converger avec l’idée que ce qui se passe avec le climat actuel est lié à la l’activité de notre soleil. Le Soleil est probablement entré dans le Grand Minimum Solaire moderne (2020-2053), comme démontré par l’évolution du nombre de taches solaires en fonction du temps [1].

« Cela signifie qu’il y aura une réduction significative du champ magnétique et de l’activité solaire, comme pendant le minimum de Maunder, ce qui entraînera une réduction notable de la température terrestre », affirme Leslie Eastman, professionnelle de la santé et de la sécurité environnementales, mais aussi rédactrice scientifique et technique (voir ici).

Cette théorie s’aligne mieux avec le recordé froid dans l’Antarctique, ainsi qu’avec le gel précoce dans l’Arctique qui vient de bloquer 18 navires [2]).

Le Times rapportait ceci la semaine dernière :

Au moins 18 navires sont bloqués dans la glace de mer arctique au large de la Russie après qu’un gel précoce inattendu a pris les compagnies maritimes par surprise. Certains pourraient rester bloqués pendant des mois en attendant que des brise-glace les rejoignent.

Ces dernières années, le réchauffement climatique a permis aux navires de traverser certaines parties de la route maritime du nord de la Russie en novembre sans l’aide de brise-glace. Les armateurs avaient supposé que ce mois-ci ne serait pas différent.

Or, selon le Barents Sea Observer, un site d’information norvégien, de la glace d’une épaisseur pouvant atteindre 30 cm s’est déjà formée dans la majeure partie de la mer de Laptev et de la mer de Sibérie orientale.

La situation critique des navires, qui sont bloqués à cinq endroits différents, suscitera des inquiétudes à Moscou, où le Kremlin a investi massivement dans la route maritime du Nord, le changement climatique ouvrant le passage maritime entre l’Europe et l’Asie (voir ici).

Bien qu’en cette période automnale de l’année 2021 des navires soient bloqués par les glaces au large de la Russie, il semblerait qu’en moyenne l’Arctique se réchauffe bel et bien, mais non pas à cause du dioxyde de carbone, mais en raison de la circulation thermohaline, un processus parfois appelé « Atlantification [3] ».

Des nouvelles recherches mettent ainsi en évidence une connexion entre l’Atlantique Nord et l’Arctique entre le Groenland et le Svalbard. La région est connue sous le nom de détroit de Fram. C’est par là que des eaux plus chaudes et plus salées du sud se sont régulièrement infiltrées dans les eaux du nord.

« La détermination de la date exacte du début de l’atlantisation de l’Arctique peut nous donner des indices importants sur les mécanismes exacts de ce phénomène », a déclaré Francesco Muschitiello, co-auteur de l’étude.

Une chronologie plus précise du réchauffement de l’Arctique permettra également aux scientifiques de comparer l’histoire du changement climatique dans l’Arctique aux changements dans le volcanisme, l’activité solaire, l’eau douce, les gaz à effet de serre, les aérosols, etc.

Il est clair que les « experts » sont déroutés par le climat mais qu’ils ne le disent pas trop : entre la fierté, l’amour propre, la honte de s’être trompé après avoir affiché une assurance inébranlable, et surtout la pression internationale des dirigeants politiques qui utilisent le réchauffement comme moyen de soumettre les populations à un mode de vie imposé par une minorité, sans oublier le prétexte à taxer, les scientifiques se taisent.

Faut-il donc se précipiter pour imposer des remèdes qui ne fonctionneront probablement pas, mais qui sont certains de nuire aux économies occidentales, d’abaisser le niveau de vie, de gonfler les effectifs des bureaucrates tout en et remplissant leurs poches? Et coïncidence, c’est exactement le programme marxiste de destruction du capitalisme!

Reproduction autorisée avec la mention suivante :
© Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

[1]  https://watchers.news/2020/09/02/zharkova-study-modern-grand-solar-minimum-2020-2053/
[2]  https://www.thetimes.co.uk/article/early-arctic-sea-freeze-traps-18-ships-in-ice-near-russia-c93lz7fkx
[3]  https://www.upi.com/Science_News/2021/11/24/arctic-warming-atlantification/2141637764455/

8 réflexions sur « SCE-info : 18 navires piégés dans la glace près de la Russie »

  1. Merci d’avoir posté cet article précieux., Vous avez des articles intéressants, je vais lire plus., Beaucoup remerciement à vous pour ce texte. agréable de bonne fortune.,

    1. Mais si, elle arrive. Un peu de retard c’est tout.
      https://wattsupwiththat.com/2021/11/30/sea-ice-cometh-to-hudson-bay-freeze-up-has-begun/
      Et les prévisions météo à venir pour les prochains jours sont froides :
      https://wattsupwiththat.com/2021/12/04/higher-than-average-svalbard-sea-ice-extent-in-november-2021-has-implications-for-birth-of-cubs/#comment-3403293

      Ce qui est étonnant, c’est ce gel précoce dans cette partie de l’Arctique qui n’a pas été prévu …

      1. «  » » » » »Ce qui est étonnant, c’est ce gel précoce dans cette partie de l’Arctique qui n’a pas été prévu … » » » » »
        J’ouvre mon lien tous les matins et je n’ai pas vu un gel précoce pour cette partie de l’Arctique

        1. « Un gel précoce a pris les expéditeurs par surprise et un grand nombre de navires risquent de se retrouver coincés dans une épaisse banquise. » — thebarentsobserver 08/11

          La route du nord passe par le détroit de Bering, et voila ce qu’on pouvait lire dans un article de WUWT : « L’étendue de la glace de la mer de Béring connaît également son démarrage le plus rapide en ce début de saison hivernale depuis 2012 »
          https://wattsupwiththat.com/2021/11/23/alaska-suffering-through-some-intense-cold-and-there-is-no-relief-coming-anytime-soon/

  2. «  » » » » » » » » » » » »
    « Les calottes sont cuites », c’est le podcast du magazine GEO avec Météo-France pour tout comprendre au changement climatique.

    https://www.geo.fr/environnement/les-calottes-sont-cuites-le-podcast-de-geo-avec-meteo-france-sur-le-changement-climatique-206927
    «  » » » » » » » » » » »

    J’ai pas lu , mais j’aime bien le titre ; j’ai survolé et quand j’ai vu cela , j’ai raccroché

    «  » » » » » » » » » »Il était une fois le GIEC……..
    Avec : Valérie Masson-Delmotte,
    «  » » » » » » » » »

    1. Oui, il y a plusieurs épisodes sur le site que vous indiquez, dont le 3 sur le GIEC avec Valérie Masson-Delmotte que vous avez mentionné, et l’épisode 4 : « Climatosceptiques : alerte tempête de fake news ». Intéressant en fait, ça permet de tester notre foi.

Répondre à amike Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.