Archives de catégorie : niveau marin

Le GIEC en est virtuellement certain…

par Prof. Dr. Jean N.

Le dernier rapport spécial du GIEC vient de sortir. Ce rapport, appelé SROCC (“Special Report on the Ocean and Cryosphere in a Changing Climate“), a été approuvé à la 51e session du GIEC tenue les 20 et 23 septembre 2019. Il a déjà fait beaucoup parler de lui dans les médias. Le résumé du rapport à l’intention des décideurs (SPM) a été présenté lors d’une conférence de presse le 25 septembre 2019. Pour ceux qui comprennent l’anglais, qui ont une formation scientifique et surtout qui ont le temps de lire 1170 pages, le fichier PDF de ce rapport est disponible sur le site du GIEC. Le présent article analyse le chapitre 4 de ce rapport, celui qui traite de la montée des océans. Rassurez-vous, nous n’allons pas critiquer la montée du niveau des océans qui est un phénomène bien réel. Nous allons plutôt montrer que les auteurs ont étrangement omis certaines explications qui relativisent la portée de leurs conclusions, notamment concernant la cause de la hausse du niveau marin. Continuer la lecture de Le GIEC en est virtuellement certain…

La hausse du niveau de la mer accélère-t-elle l’érosion des côtes? (3/3)

Yvonne Battiau-Queney
Professeur émérite de l’Université de Lille
CNRS- UMR 8187- Laboratoire d’Océanologie et Géosciences

4. L’impact des tempêtes sur le système côtier

4.1. La notion de tempête morphogénique

Le fonctionnement d’un système côtier est très difficile à modéliser et à prévoir, car il dépend d’évènements aléatoires que sont les tempêtes. Continuer la lecture de La hausse du niveau de la mer accélère-t-elle l’érosion des côtes? (3/3)

La hausse du niveau de la mer accélère-t-elle l’érosion des côtes? (2/3)

Yvonne Battiau-Queney
Professeur émérite de l’Université de Lille
CNRS- UMR 8187- Laboratoire d’Océanologie et Géosciences

 

2/ La mobilité du trait de côte est-t-elle impactée par la hausse du niveau de la mer ?

2.1. La mobilité du trait de côte est un phénomène naturel à toutes les échelles spatio-temporelles

Le “trait de côte” est défini comme la limite entre le domaine marin et le domaine continental. Il sert de ligne de référence pour évaluer le recul, l’avancée ou la stabilité d’une côte. Il est donc essentiel de l’identifier correctement sur le terrain et aussi sur les photos aériennes, satellitaires ou prises par des drones. Or ce problème est trop souvent escamoté.

Continuer la lecture de La hausse du niveau de la mer accélère-t-elle l’érosion des côtes? (2/3)

La hausse du niveau de la mer accélère-t-elle l’érosion des côtes? (1/3)

Yvonne Battiau-Queney
Professeur émérite de l’Université de Lille
  CNRS- UMR 8187- Laboratoire d’Océanologie et Géosciences

Il est courant de lire et d’entendre que la hausse du niveau de la mer, l’une des conséquences les plus manifestes du réchauffement climatique, va accélérer l’érosion de nos côtes, menacer de submersion marine de vastes zones littorales urbanisées et faire disparaître nombre d’îles basses habitées. Ces craintes sont-elles justifiées? Comme un consensus ne vaut pas vérité scientifique, on va essayer de démêler le vrai du faux en partant de l’état des connaissances scientifiques sur la hausse du niveau de la mer et analyser ses effets possibles sur les processus d’érosion des côtes. Continuer la lecture de La hausse du niveau de la mer accélère-t-elle l’érosion des côtes? (1/3)

Tuvalu

Par Prof. Dr. Paul Berth

L’archipel des Tuvalu est constitué de neuf atolls coralliens localisés dans l’Océan Pacifique. Les atolls sont tous habités et la population totale est d’environ 12 000 habitants. Comme le point le plus élevé des atolls est localisé à 4,5 m d’altitude, il semblerait que si la lente montée du niveau marin se poursuit, ces atolls pourraient être très prochainement rayés de la carte… Continuer la lecture de Tuvalu