Archives de catégorie : nucléaire

Avant de sortir du nucléaire, sortons du mensonge!

par Dr Ing. Ph. Cauwe, retraité.

Le Pr van Ypersele est-il objectif ?

Une demi-vérité est aussi un mensonge. Il est regrettable que des personnes jouissant d’une visibilité médiatique importante s’expriment sans nuance. L’information tronquée ainsi transmise déforme le jugement de nos concitoyens et ne les aide en aucune manière à comprendre la difficulté de la décision à prendre ni de mesurer l’importance des conséquences socio-économiques qu’elles entraineront.

Continuer la lecture de Avant de sortir du nucléaire, sortons du mensonge!

Plaidoyer pour le redressement du nucléaire aux USA

par Ernest  Mund,  Professeur  émérite  Université  Catholique et Louvain,
Directeur de recherches  honoraire du FNRS

Le ministère américain de l’énergie (US-DOE), vient de publier un rapport [1] sur le déclin du nucléaire aux Etats-Unis et les raisons d’y mettre fin. Le nucléaire américain est en mauvaise santé pour différentes raisons parmi lesquelles des raisons financières. Elles sont toutefois loin d’être les seules.

Continuer la lecture de Plaidoyer pour le redressement du nucléaire aux USA

Il faut prolonger la durée de vie des centrales nucléaires belges

par Samuel Furfari, Professeur à l’Université libre de Bruxelles
et Ernest  Mund,  Professeur  émérite  Université  Catholique et Louvain, Directeur de recherches  honoraire du FNRS

Les plus chauds partisans de l’énergie nucléaire sont convaincus que la technologie actuelle des réacteurs à eau légère sous pression (PWR) est loin d’être parfaite. Mais elle dispose d’énormes qualités qui rendent son utilisation indispensable. Au nombre de celles-ci, principalement une absence d’émission de CO2 [1] la sécurité d’approvisionnement au sens où la production d’électricité et de chaleur peut satisfaire la demande à tout instant, hormis bien sûr les périodes de maintenance des installations et les pannes éventuelles, et la rentabilité économique au sens où les importants investissements en capitaux peuvent être amortis en des temps beaucoup plus courts que la durée de vie fonctionnelle de ces installations, etc… Dernière qualité, moins évidente pour les non-initiés : la mise en œuvre de la technologie PWR peut revêtir des formes très variées dont certaines (les SMR, petits réacteurs modulaires) renforcent la sûreté déjà très élevée  du nucléaire actuel, considérée néanmoins comme insuffisante par les opposants.

Continuer la lecture de Il faut prolonger la durée de vie des centrales nucléaires belges

Fermeture ou prolongation de la durée de vie des centrales nucléaires : quelles conséquences économiques et environnementales ?

par Ernest MUND
Directeur de recherches honoraire du FNRS,
Professeur extraordinaire émérite UCL.

1/ Introduction

A la façon dont vont les choses il paraît de plus en plus certain que la Belgique mettra la clé sous le paillasson de son parc de centrales nucléaires en 2025, conformément à la décision de la loi Deleuze votée en 2003. Cet abandon très néfaste est la conséquence du manque de discernement de la part des Autorités politiques au pouvoir face à l’hostilité irréductible du mouvement écologiste à l’égard du nucléaire.

Continuer la lecture de Fermeture ou prolongation de la durée de vie des centrales nucléaires : quelles conséquences économiques et environnementales ?

Les réacteurs nucléaires naturels existaient déjà il y a 2 milliards d’années au Gabon

Texte de A. Préat (Université libre de Bruxelles).

Professeur émérite de l’Université Libre de Bruxelles. Citer comme A. Préat, « Les réacteurs nucléaires naturels existaient déjà il y  a 2 milliards d’années au Gabon »  http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2618

Nos premiers réacteurs nucléaires datent des années 1950… et suivent de près de 2 milliards d’années les 17 « réacteurs » naturels qui ont fonctionné de manière stable pendant 100 000 à 500 000 ans sur une période d’environ un million d’années. Ils produisirent de l’énergie avec des rendements modestes (100 kilowatts en moyenne par réacteur, bien inférieurs aux réacteurs actuels produisant 1 à 1,5 gigawatt, soit au moins 1 000 fois plus). Continuer la lecture de Les réacteurs nucléaires naturels existaient déjà il y a 2 milliards d’années au Gabon